DN2M » Réseau » Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires

Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires

Le sujet principal de l'équipe porte sur l'étude de la pathophysiologie et de la pharmacologie des troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires et de la démence, avec un focus sur la démence mixte qui est le modèle pathologique permettant de comprendre les mécanismes vasculaires de la neurodégénerescence et pour évaluer l'intérêt de leurs modulations pharmacologiques.
Notre équipe possède non seulement une expertise forte en ce qui concerne les études avec cohortes qui montrent l'implication des lésions vasculaires cérébrales (AVC, lésion de la matière blanche, microsaignements) dans les troubles cognitifs vasculaires et dégénératifs, mais aussi dans la pharmacologie de la neuroprotection comme dans le champ d'étude de la plasticité cérébrale reliée aux désordres cognitifs vasculaires et dégénératifs et leurs conséquences sur le cerveau et le comportement des patients.
Le projet qui motive notre équipe est divisée en 3 programmes scientifiques :
  • Modélisation et pathophysiologie des troubles cognitifs vasculaires : Les conséquences d'un AVC corrèlent souvent avec le développement de troubles cognitifs ou de démence associée à des mécanismes mixtes d'origine vasculaire et dégénératifs.  Ces conséquences d'ordre cognitif peuvent se produire 'de novo' ou à partir d'un trouble cognitif pré-existant/démence. Pour mieux comprendre les interactions entre les mécanismes vasculaires et dégénératives, nous étudions de façon préclinique (modèles in vivo) et clinique (cohortes de patients) les conséquences à long terme de l'AVC via différents approches méthodologiques : étude comportementale, electrophysiologie, imagerie, neuropathologie, histologie, biologie moléculaire et cellulaire.
  • Facteurs de risque vasculaires, hypoxie cérébrale et neurodégénérescence : Les facteurs de risque vasculaires et métaboliques sont associés avec l'accélération du déclin cognitif durant la progression de la maladie d'Alzheimer et des autres démences. Cet effet pourrait résulter de plusieurs interactions avec l'évolution de la neurodégénérescence et ses conséquences : (i) induction de lésions additionnelles; (ii) interaction avec des voies pathophysiologiques (ex. cascade amyloïde) ; (iii) perte des mécanismes cognitifs compensatoires . De plus, les molécules thérapeutiques ou les changements dans les habitudes de vie ( activité physique, nutrition), traitant ces facteurs de risque vasculaires et métaboliques, pourraient avoir un effet de modulation de la maladie, supportant l'effet délétère de ces facteurs de risque. Nous explorons cette hypothèse et mettons un accent sur le rôle de l'hypoxie cérébrale résultant de la dysfonction endothéliale associées aux facteurs de risque.
  • Nouvelles cibles pharmacologiques des troubles cognitifs vasculaires et dégénératifs : Le but de cette partie du projet est d'identifier les nouvelles cibles pharmacologiques ou de mieux comprendre l'effet des molécules thérapeutiques déjà commercialisées pour améliorer à la fois les traitements symptomatiques (troubles cognitifs et comportementaux) et les traitements modulant la maladie (neuroprotection, plasticité cérébrale). Nous explorons plusieurs cibles dont le récepteur Sigma-1, les récepteurs nucléaires (en particulier PPAR) ou la chélation des métaux .

L'équipe 'Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires' implique des neurologistes, des pharmacologistes, des scientifiques, des spécialistes en imagerie ... pour développer ce grand projet à double versant clinique et préclinique. D'un point de vue méthodologique, l'équipe possède une expertise en :

  • Modèle animal
  • Etudes cliniques interventionnelles ou basées sur des cohortes
  • IRM et Pet-scan préclinique et clinique
  • Etudes comportementales et cognitives
  • Pharmacologie préclinique et clinique
  • Electrophysiologie (patch-clamp, EEG)
  • Histologie et Neuropathologie
  • Outils cellulaires et moléculaires (immunohistochimie, western-blot, Q-PCR, etc.)

 

Nom du Laboratoire
Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires
Directeur de l'Unité
Régis Bordet
Contact DN2M
Regis Bordet
Email
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Telephone
+33 3 20 44 54 59
Adresse
Departement de Pharmacologie Médicale – Faculté de médecine
Pôle Recherche – CHRU Lille  – 1, Place Verdun – 59045 Lille Cedex